3 ans d'attente. Une éternité pour moi...

Une fausse couche à 4,5 mois de grossesse suivi d'une dépression. Des traitements hormonaux, un suivi en PMA, une insémination programmée. Pour la première fois de ma vie j'attends avec impatience mes règles pour fixer la date de ma première insémination. Rien n'arrive. Tous les mois, j'avais les symptômes d'une femme enceinte à cause de problèmes hormonaux. Chaque mois je croyais être enceinte, chaque mois c'était la déception.

Cette fois, je ne me fais plus d'illusions. On est à 1 an et un mois du début de ma première grossesse. Au bout de 3 semaines de retard, je me décide enfin à faire un test. Il est +++. C'est le bonheur mais vite suivi de l'angoisse de le perdre encore. je commence à profiter enfin de cette grossesse à mon 8ème mois. Tout va bien.

10 jours avant le terme, je perds les eaux dans la nuit. On prend notre temps et on n'arrive qu'au petit matin à la clinique. Pas de contractions. BB va bien. 2 jours d'attente et finalement on me déclenche l'accouchement.

Accouchement long et difficile car j'ai fait beaucoup d'équitation et mon périnée est très musclé. Il arrive enfin. Je lui touche la tête. Je me sens à ce moment là une maman à part entière. Mes craintes et mes doutes s'envolent. Je n'ai jamais été aussi heureuse. Le papa connait enfin le sexe du BB que je lui ai caché à sa demande. C'est un magnifique garçon.
Je l'ai allaité pendant 8 mois. Il a aujourd'hui 2 ans. Je profite le plus possible de lui et je sais que c'est un bébé miracle (les médecins me l'ont dit), un bébé d'amour, un bébé tant attendu. je n'en aurai sans doute jamais d'autre.

Dorothée